Ce projet de centrale solaire photovoltaïque sur la commune de Oradour-sur-Vayres occuperait une surface d’environ 30 ha, sur des terrains privés situés à l’est de la D901 (direction Rochechouart) juste avant l’embranchement avec la D34 (direction Saint Laurent sur Gorre). De plus il s’agit de terres sur lesquelles un projet privé d’implantation d’un golf avait été envisagé il y a de nombreuses années.
65 000 panneaux permettraient de produire 37 GWh d’électricité verte, l’équivalent d’environ 65 % de la consommation de la communauté de communes de l’Ouest Limousin. Corfu Solaire, entreprise française spécialisée dans la production d’énergie solaire photovoltaïque à l’initiative de ce projet, construirait et exploiterait la centrale.

oradour sur vayres photovoltaïque

Avant 

oradour sur vayres photovoltaïque

Après

COMMENT ÇA MARCHE ?

Par ailleurs, les panneaux photovoltaïque d’oradour sur vayres (1 mètre par 2 mètres) seront posés sur des tables inclinées et orientées vers le sud. Ils seront à 1,5 m du sol. Ainsi les panneaux reliés les uns aux autres produiront une énergie qui sera injectée dans le réseau ENEDIS, à la station de Champagnac La Rivière, via une conduite enterrée.

CONSOMMER LOCALEMENT L’ÉLECTRICITÉ PRODUITE PAR LA CENTRALE PHOTOVOLTAIQUE ORADOUR SUR VAYRES

C’est un impératif du projet : Corfu Solaire, la commune et la Communauté de communes y travailleront tout au long de l’année 2021. L’objectif est de pouvoir proposer aux habitants, commerçants et artisans du territoire une électricité produite localement, à un prix compétitif.

POUR EN SAVOIR PLUS SUR LE PROJET PHOTOVOLTAIQUE ORADOUR SUR VAYRES

UN PROJET RESPECTUEUX DE L’ENVIRONNEMENT

Le soleil est une énergie propre et inépuisable.
L’énergie solaire photovoltaïque est une énergie renouvelable, produite localement et qui n’émet aucun gaz à effet de serre. De plus, ce projet offre à la commune une occasion de participer concrètement à la transition énergétique et à l’amélioration de la qualité de l’air.
Il utilise des matériaux peu impactants.
Le terrain sera équipé de panneaux bifaciaux de dernière génération : leur composition présente le bilan carbone le plus faible du marché. Cependant, grâce à un ingénieux système de pieu, aucun béton ne sera utilisé pour fixer les panneaux au sol. En fin de vie, au bout de 30 ans d’exploitation, ceux-ci pourront être recyclés à 95 % (en savoir + sur : pvcycle.org) ;
Les aménagements préserveront la biodiversité.

Les études qui ont été réalisées en amont, en concertation avec les services de l’État, la Mairie et les différents acteurs du territoire, conduiront à des aménagements qui garantiront la biodiversité sur le site :

– De plus 3,3 ha de zones humides feront l’objet d’une restauration écologique et seront ainsi sanctuarisées.

1 900 mètres de haies, composées d’espèces locales, seront plantées. Elles offriront un environnement particulièrement propice à la biodiversité et préserveront au maximum les vues depuis les routes, les chemins et les habitations.
– Une partie du site constituera une réserve naturelle pour les animaux.

LA VOCATION AGRICOLE DU SITE SERA PRÉSERVÉE

La vocation agricole des terres concernées sera maintenue par l’implantation de nouvelles activités agricoles. Sont actuellement en projet, avec l’appui et le soutien de la Chambre d’agriculture, l’élevage d’ovins, l’aviculture ou l’apiculture. La transformation du terrain fera l’objet d’une compensation agricole payée par Corfu Solaire qui contribuera à les financer.

oradour sur vayres photovoltaïque

 Photo initiale 

oradour sur vayres photovoltaïque

 Photomontage sans mesure compensatoire 

Photomontage avec mesures compensatoires

DES RETOMBÉES ÉCONOMIQUES IMPORTANTES POUR LE TERRITOIRE

Ce projet générerait d’importantes recettes fiscales. Celles-ci seront réinjectées dans les différents projets de la commune et de la Communauté de communes qui visent à améliorer la qualité de vie des habitants. Par ailleurs, pour construire une telle centrale, de nombreux corps de métiers seront mobilisés. Bureaux d’études, géomètres, entreprises de génie civile, électriciens, ou encore, hôtels, restaurants, etc : chacun, à leur échelle, contribuent au dynamisme de l’économie locale. Enfin, Corfu Solaire s’attachera autant que possible à utiliser des matériaux d’origine française, comme par exemple des panneaux photovoltaïques fabriqués en France par Voltec.

UN PROJET CONCERTÉ

La commune a suivi de près les démarches de Corfu Solaire pour la conception du projet. Elle s’est prononcée favorablement à la réalisation du projet en novembre dernier, sous réserve du respect notamment des règles environnementales (cf www.oradour-sur-vayres.fr, rubrique « Compte-rendu du conseil municipal »). Parallèlement, l’expertise du bureau d’études environnementales Ectare et de la Chambre d’Agriculture, a été précieuse. L’information et la concertation autour du projet est également essentielle. Le contexte sanitaire n’autorise actuellement pas la tenue de réunions publiques. Une enquête publique sera menée, quand la demande de permis de construire sera déposée.

HISTORIQUE ET CALENDRIER DU PROJET

2019 : identification par Corfu Solaire de la possibilité d’un projet photovoltaïque sur la commune.
Première délibération en 2019 du conseil municipal favorable à l’étude du projet.
Etudes menées sur le terrain par des experts paysage et biodiversité.
Novembre 2020 : avis favorable à la réalisation du projet en Conseil Municipal, sous réserve du respect notamment des règles environnementales.
Hiver 2020/2021 : dépôt de la demande de permis de construire.
Printemps 2021 : enquête publique d’une durée d’un mois, organisée par la préfecture.
Début 2023 : construction du projet.

POUR EN SAVOIR PLUS SUR LE PROJET D'ORADOUR SUR VAYRES

Vous souhaitez des informations complémentaires ?